L comme Laporte, Pétronille

Je vous présente Pétronille Laporte. Elle serait née vers 1700. Elle se marie à Hondeghem avec Jean Ghys en 1722. C’est à ce titre qu’elle figure dans mon arbre, 8 générations au-dessus de moi.

Que sait-on de la vie de Pétronille Laporte

Pétronille Laporte serait née vers 1700, année calculée par son âge sur son acte de décès. Certains généalogistes indiquent Bavinchove comme lieu de naissance possible. Bavinchove est un village distant de 5 km de celui d’Hondeghem. Pour ma part, je chercherais aussi sur la ville de Bailleul, à une quinzaine de km d’Hondeghem.

Pétronille Laporte, avec Jean Ghys, aurait eu au moins 6 enfants nés à Bavinchove et à Hondeghem.

En 1741, ils vivent à Hondeghem. Nous avons une superbe source d’information sur la constitution de la maisonnée cette année-là : un recensement paroissial est inséré dans le registre des baptêmes, mariages, sépultures, accessible en ligne. Il est rédigé en latin.

Jean Ghys et Pétronille Laporte figurent donc sur ce recensement. Jean est dit « de Hondeghem », Pétronille est dite « Belliolana ». Belliolana signifie : de Bailleul (et oui, si vous retournez l’article H, vous verrez que Bailleul est aussi nommé « Belle »). D’où l’idée de chercher la naissance de Pétronille à Bailleul.

Pétronille Laporte et Jean Ghys vivent avec 5 enfants : Jean 11 ans, Isabelle 8 ans, Pétronille (« Petronella ») 4 ans, Jacques 3 ans, François 1 an. Mon ancêtre Pierre Joseph Ghys n’est pas encore né.

Ils ont 4 « domestici », des gens à leur service, sous réserve de contre sens.

  • Pierre de BOUDT, de Hondeghem
  • Joseph ??HOUT, de Bavinchove
  • Augustine CHýS, de Staples
  • Marie Françoise de HOUDT, de Saint Sylvestre Cappel

Dans la même maison (« in cadem doma ») : Jean LAPORTE de Blaringhem et Jeanne de VOS de Winnezeele.

Il s’agit très très vraisemblablement des parents de Pétronille Laporte. Plusieurs arbres en ligne apparemment bien sourcés (mais à vérifier quand même, hein) indiquent que Jean LAPORTE et Jeanne DEVOS sont décédés à Hondeghem, respectivement en 1742 et 1756.

Ce recensement de 1741 nous indique donc que la famille aurait une certaine aisance avec 4 domestiques, sauf contre-sens sur le terme et son interprétation ; et que ce sont eux qui ont récupéré les vieux parents.

Le recensement n’indique pas les professions. Celle de Jean Ghys est connu plus tard, 1757 : laboureur.

Le laboureur, à cette époque, désigne un paysan qui possède sa terre, ou bien qui possède au moins ses outils de travail. Un paysan plutôt aisé. Ce serait pas mal d’avoir quand même des sources qui détaillent qui sont ceux qu’on qualifie de laboureur en Flandre à cette date.

Pour la suite, les registres paroissiaux d’Hondeghem nous apprennent que Pétronille Laporte y est décédée en 1757, âgée de 57 ans et a été « enterrée en cette église devant le grand authel ».

Je crois savoir qu’un enterrement dans l’église est une marque de l’importance de la personne. Ou alors, qu’il faisait trop froid et qu’on n’a pas pu creuser la terre gelée du cimetière, mais là c’est un 25 octobre, il ne devait pas geler normalement.

Dans l’acte de décès de 1757, le mari de Pétronille Laporte est cité, « Jean Ghys laboureur de sa profession ». Il décède 3 ans plus tard à Hondeghem, lui aussi « enterré en cette église devant le grand authel ». La profession de laboureur figurait sur l’acte de sépulture, et a été rayée et remplacée par « rentier ».

Actes

Mariage Jean GHYS et Pétronille Françoise LAPORTE, 1722, Hondeghem

1722.M.GhysXLaporte.Hondeghem 5 Mi 035 R 033 511sur1306

L’acte raconte que l’an 1722 le 17 juin mariage de Jean Ghys fils de Jean et Pétronille Françoise La Porte fille de Jean. Témoins Jean Ghys et Jean La Porte, parents.

Je me rends compte que ma lecture est imprécise, je ne comprends pas tous les mots. Précisions bienvenues!

Mariage de Nicolas Laporte et Marie Françoise Ghys, 1716, Hondeghem

Je ne parle pas finalement de ce mariage dans l’article, mais je garde cet acte de mariage dans les sources. Nicolas Le Port = LAPORTE, est le frère de ma Pétronille LAPORTE (Pétronille Françoise Le Port)  tandis Marie Françoise GHYS est la soeur de Jean GHYS. On a donc un frère et une sœur (Laporte) qui épousent une sœur et un frère (Ghys). Je descend de ces deux couples.

1716.M-NicolasLeport et marie francoise ghys.Hondeghem5mi035R033 page 506 sur 1306

L’acte raconte que le 16 mai 1716, après proclamation des bans (je suppose), mariage de Nicolas Le Port et Marie Françoise Ghys. Témoins Jean Ghys, Nicolas de Vos.

Ici pareil, ma lecture est imprécise, je ne comprends pas tous les mots, j’espère que je ne prends pas un acte de fiançailles pour un acte de mariage et une Jeanne pour un Jean. Précisions bienvenues!

Recensement paroissial 1741, Hondeghem

1741.recensement des paroissiens-JeanGhysetPetronilleLaporte

Sépulture de Pétronille Laporte, Hondeghem, 1757

1757.D.PetronilleLaporte.hondeghem

Contenu de l’acte (on remarque qu’il est en français désormais, j’ai modernisé l’orthographe, précisions bienvenues si j’ai fait des erreurs)

25 octobre 1757, je soussigné vicaire de la paroisse d’Hondeghem, après avoir fait le convoi et chanté la vêpre et commendation et une messe, ai enterré en cette église devant le grand autel le corps de Pétronille La Porte, femme mariée avec Jean Ghys laboureur de sa profession, décédée hier âgée de 57 ans, administrée des sacrements ordinaires, dont on chantera pour le repos de son âme le premier service le 23 novembre. Ont été témoins Pierre et Jacques Albert Ghys le fils et neveu de la défunte qui ont signé.

Signatures: Pieter Ghys. Jean Ternynck, vicaire. (?) Ghys [cette dernière signature est élaborée, avec des dessins, c’est ce qu’on appelle une ruche]

Sépulture de Jean Ghys, 1760

1760.D.JeanBaptisteGHYS.Hondeghem

L’an de grace 1760, le 27 décembre, je soussigné curé de la paroisse d’Hondeghem, après avoir fait le convoi et chanté le premier service, ai enterré en cette église devant le grand autel le corps de Jean Ghys, veuf de Pétronille la porte, rentier [sous le mot « rentier », on lit: « laboureur »] de sa profession, décédé avant hier âgé de soixante ans administré des sacrements ordinaires. Ont été témoins Jean et Jacques Ghys, fils du defunt, qui ont signé.

Signatures : Joannes francois Ghys. Jacobus Ghys (et une autre)

3 commentaires sur « L comme Laporte, Pétronille »

  1. En bas du document « Sépulture de Pétronille Laporte, Hondeghem, 1757 », il semble y avoir non pas deux mais trois signatures « Ghys ». Il faudrait pouvoir déchiffrer ce qu’il y a sous les raturages.

    Aimé par 1 personne

    1. Après quelques significations : la signature Ghys avec ruche est celle de Jacques Albert Ghys, dont le nom complet est Jacques Albert Winoc. Le machin sous cette signature est vraisemblablement 1757, la date de l’acte.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :