Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

E comme les Enfants de Mathurin Marteau

Série d’articles autour des propriétaires successifs d’une maison appartenant maintenant à ma famille, dans le village de Louin, Deux-Sèvres (79). Pour le #ChallengeAZ 2020

Dans cet article, je reprends la vie et le devenir des enfants du couple Mathurin Marteau et Marie Jeanne Tessier, mariés à Saint-Loup (79) en 1815 et établis à Louin, village d’origine de Mathurin Marteau, vigneron puis cultivateur. Pour rappel, l’arbre

Naissances

On remarque l’orthographe mouvante du patronyme MARTEAU : Marteault, Martaux, Martault (couplé à des difficultés de déchiffrage qui rendent ma lecture peu sûre, en fait). Le patronyme de la mère, Marie Jeanne TESSIER, apparaît toujours sous sa forme TEXIER. Les témoins Roux, Bedain, Sauvageau font partie du même pâté de maison. Père et témoins ne signent pas.

Circonscription

Il semble donc que René et Augustin Marteau ont effectué tour à tour leur service militaire, qui était de 5 ans à l’époque. René serait donc parti de 1840 à 1845, et Augustin de 1855 à 1860 – la certitude, c’est que Augustin était à l’armée en 1859 (acte notarié). On aimerait en vraiment savoir plus sur leurs parcours militaires.

Sources consultées

  • Listes cantonales de tirage au sort, classe 1840 1 R 39 Saint Loup sur Thouet, ici (René Marteau vue 3)
  • Listes cantonales du contingent, classe 1840, Saint Loup sur Thouet ici
  • Listes cantonales de tirage au sort, classe 1855 Saint Loup sur Thouet ici (vue 7)
  • Liste du contingent, classe 1855, Saint Loup sur Thouet ici

Mariages

Mariages de la fratrie Marteau. Source : actes de mariage, AD 79, tous consultés et à disposition sur demande. Tout a lieu à Louin (79) sauf mention contraire

Bilan

Image d’en tête : Famille de paysons dans un intérieur, Louis Le Nain — https://www.panoramadelart.com/Le-nain-famille-paysans-interieur, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22334117. Je suis désolée pour l’anachronisme.

3 commentaires sur « E comme les Enfants de Mathurin Marteau »

    1. Pour Marteau, orthographe des patronymes au mariage très stable durant le 19ème siècle : Marie Jeanne MARTEAU (1836), Marie MARTEAU (1848) René MARTEAU (1850), Augustin MARTEAU (1863)

      Il faudrait que je regarde le patronyme Poirault, lui n’était pas encore stable je crois. Merci pour cette idée d’analyse!
      Emmanuelle

      J’aime

  1. Dans la mémoire familiale des descendants de Mathurin Marteau et de Marie-Jeanne Texier, Augustin Marteau est connu sous le nom de « Tonton Gustin » et son épouse Elisabeth Poirault sous le nom de « Tante Lise ».

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :