H comme Histoire de famille, un enfant naturel

En 1842, Jean Baptiste Gillardo est âgé de 19 ans.

Et voilà qu’il advint que sa grande sœur Marie Fleurine Gillardo donna naissance à un enfant, prénommé Auguste Gillardo. Auguste Gillardo est donc un enfant naturel.

Acte de naissance d’Auguste Gillardo. AD 55 Bar-le-Duc Naissances, Mariages, Décès (1842) 2 E 29 (63) vue 24/359

Acte de naissance L’an 1842 le trois mars, à 2 heures du soir pardevant nous Joseph Bonet, adjoint au maire de la ville de Bar le Duc, chef lieu du département de la Meuse, faisant par délégation spéciale les fonctions d’officier de l’état civil.
Est comparue Madelaine Gaudry, âgée de 45 ans, sage femme, veuve de Etienne Lantonnet, vivant tisserand, domiciliée en cette ville, rue Entre deux ponts n°56, laquelle nous a déclaré que aujourd’hui à 10 heures du matin Marie Fleurine Gillardot, bobineuse, âgée de 27 ans, domiciliée à Bar le Duc, rue Montant n°30, fille de Claude Gillardot, tisserand, et de Fleurine Julie Henriquet, son épouse, domiciliée au dit Bar, rue Montant n°30, est accouchée en son domicile d’un enfant naturel de sexe masculin qui nous a été présenté et auquel il a été donné le prénom de Auguste.
Les dites déclaration et présentation faites en présence de Pierre Magnier, faiseur de bas, âgé de 58 ans, et françois Guéleux, plafonneur, âgé de 28 ans, domiciliés au dit Bar, le premier, rue de Veel n°59 et le second, rue Montant n°33; et ont la déclarante et les témoins signé avec nous le présent acte, après lecture et [?allation].
Signatures : F(?) Lantonnet, P.Magnier, BONET, F. Gueleux
En marge : L’enfant dont la naissance est constaté par l’acte ci-contre a été reconnu comme son enfant naturel, par Marie Fleurine Gillardo, suivant acte dressé en la mairie de Bar-le-Buc le 27 octobre 1858
Annoté par le Greffier du Tribunal de première instance de Bar le Duc, dépositaire(?)

Patronymes : BONET, GAUDRY, LANTONNET, GILLARDOT, HENRIQUET, MAGNIER, GUéLEUX.

A la naissance, sa mère avait 27 ans et était de profession : bobineuse. Une profession dans le textile, donc. Les deux prochains articles présentent des aspects de l’industrie du filage au XIXè siècle à Bar-le-Duc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :