Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Q comme Qui est le neveu de JB Gillardo ?

Le neveu et successeur de Jean Baptiste Gillardo est Auguste Gillardo, né en 1842. Voici ce que je sais de lui, jusqu’à son mariage à l’âge de 38 ans.

Ligne de vie d’Auguste Gillardo jusqu’à 38 ans

Petite enfance

Naissance 3 mars 1842 à Bar-le-duc

Naissance d’Auguste GILLARDO déclarée le 3 mars, mère Marie Fleurine Gillardo, 27 ans, bobineuse, et père inconnu. Déclaration par Madeleine GAUDRY, 45 ans, sage-femme, veuve LANTONNET. L’enfant est né “à son domicile” mais je ne sais pas si c’est le domicile de la mère ou celui de la sage-femme, je pencherais pour la sage-femme. Domicile de la mère et de ses parents : 30 rue Montant. Témoins : Pierre MAGNIER, faiseur de bas, 68 ans, 53 rue du Véel et François GUELEUX, plafonneur, 28 ans, 33 rue Montant. Les témoins ne sont pas de la famille. C’est possible que les parents faisaient un peu la tête.

Recensement de 1846 (4 ans) et 1851 (9 ans)

Auguste Gillardo vit avec sa mère et ses grands-parents, 30 rue Montant. On voit donc qu’il a été élevé par sa famille, et non pas abandonné bébé comme ça peut être le cas pour les enfants naturels.

L’âge de travailler

A 14 ans, Auguste Gillardo a une profession, bobineur. Il vit avec sa mère, profession bobineuse, et son grand-père (recensement de 1856). Sa grand-mère est décédée entre temps, 1854 (état-civil). Au travail à 14 ans, c’était donc un de ces enfants employé dans les manufactures de tissage.

A l’âge de 19 ans, sa profession est : compositeur. Sauf erreur, c’est toujours une profession du texile. Il vit alors avec sa mère, profession ménagère, et son grand-père (recensement 1861).

Entre temps, à 16 ans, on 27 octobre 1858, acte de reconnaissance par sa mère, profession journalière. Témoins : Claude Gillardo, tisserand, 70 ans, 11 rue Montant et Joseph Rouge, tisserand, 65 ans, 5 rue Rousseau (état civil). Qui sont les témoins ? Claude Gillardo est son grand-père (maternel, forcément). Joseph Rouge est le père de sa tante par alliance, la femme de son oncle, Jean-Baptiste Gillardo.

Je n’ai pas d’explication du pourquoi de cette reconnaissance à ce moment-là, ni vraiment pourquoi il fallait une reconnaissance de la mère pour les enfants naturels. Dans mes recherches, il me semble avoir vu des actes reconnaissance quelques jours après la naissance, ou alors juste avant le mariage de l’enfant. Ce n’est pas la cas ici.

Je ne le trouve plus entre 20 et 38 ans

Les registres de recensement ont été ma source principale pour retracer la vie d’Auguste Gillardo jusqu’à là. Les recensements avaient lieu tous les 5 ans. On a bien le recensement de 1866. Pas de trace d’Auguste Gillardo à Bar-le-Duc.

Pour les hommes, les recensements militaires et fiches matricules sont très utiles. Quand ils existent. Pour Auguste Gillardo né en 1842, il faut chercher en 1862, l’année de ses 20 ans. Or, les archives militaires mis en ligne par archives de la Meuse ne démarrent qu’en 1867. On a eu le même problème pour JB Gillardo, voir article K.

Pour en rajouter, il n’y pas pas de recensements à Bar-le-Duc en 1871 ni 1876, en lien avec la guerre de 1870.

Bref, j’ai des infos sur Auguste Gillardo à 19 ans (1861) et je n’ai plus aucune nouvelles jusqu’à ses 38 ans, pour son mariage.

Mariage

2 avril 1880, Auguste Gillardo se marie avec Césarine GUERIN. Ils ont 38 ans tous les deux. Il est coiffeur.

Elle, Césarine Guérin : sans profession, née à Craincourt en Alsace-Lorraine le 13 avril 1842, fille des défunts Nicolas GUERIN et Marie GIGLEUX, décédés à Achatel en Alsace Lorraine.

Contrat de mariage passé devant Me CHASTEL à Bar-le-Duc le 9 avril 1880.


Sa mère à lui est présente.

Témoins : JB GILLARDO, 57 ans, rentier, oncle de l’époux. François ETIENNE, peintre sur verre, 34 ans, non parent. Nicolas LEMASSON, limonadier, 54 ans, non parent. Landry Constant JOBARD, employé de commerce, 47 ans, cousin de l’époux. (état civil)

Auguste Gillardo et Césarine Guérin signent tous les deux, et il me semble que leurs écritures sont fluides, pas ampoulées, pas laborieuses. Suite de leur vie dans un prochain article.

Actes

Naissance

Naissance Auguste Gillardo, 3 mars 1842, Bar-le-Duc. AD 55

Reconnaissance (lien)

Reconnaissance par la mère, 27 octobre 1858, Bar-le-Duc. AD55. Lien

Mariage. Lien

Mariage Gillardo x Guérin, Bar-le-Duc, 12 avril 1880. AD55
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :