Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

E pour Enfance, à Ocquerre (77)

28 mai 1858, naissance d’Alphonsine Alexandrine Borosky à Ocquerre, village de Seine-et-Marne, limitrophe de Lizy-sur-Ourcq.

AD 77 2FI6651 

Ocquerre

Ocquerre est près de la rivière Ourcq et du canal de l’Ourcq, qui était déjà construit. Par contre les voies de chemin de fer ne sont pas encore construites. De nos jours, la ligne grande vitesse longe la commune.

Ocquerre. Géoportail

Les parents de AA Borosky ne sont pas d’Ocquerre en Seine-et-Marne mais de Lesges dans l’Aisne, village situé à une cinquantaine de kilomètres.

Lesges, Ocquerre, Paris

Carrières de grès

Milieu pauvre, père manouvrier en 1841 et 1843 à Lesges, puis manouvrier et carrier en grés à Ocquerre. Manouvrier, c’est à dire probablement journalier agricole.

A Ocquerre, il y aurait eu des carrières. Le site Ocquerre.fr indique que « des carrières de grès à pavés sont exploitées en 1900« . La profession de carrier en grès apparait répandue dans un recensement que j’ai examiné, celui de 1846.

Famille

A sa naissance, Alphonsine Alexandrine Borosky a deux frères ainés. Jean Marie Julien (12 ans) et Alexandre Eugène (3 ans). Alexandre est mon ancêtre.

Avant elle, il y a eu deux autres filles qui n’ont pas atteint l’âge adulte : Joséphine Caroline, née le 28 aout 1841 à Lesges et décédée à Ocquerre à l’âge de 8 ans ; et Valérie, née à Lesges le 28 avril 1843 et décédée le lendemain de sa naissance.

Famille Borosky – Hauet 1839 – 1864

L’acte de naissance nous apprend que son père est Alexandre François Borosky, carrier en grès, 41 ans, et sa mère Marie Victorine Joséphine HÜET avec un tréma sur le U. Le patronyme de la mère dans d’autres actes est également orthographié Hauet, voire Ohauet ou Oé. Cette orthographe nous indique vraisemblablement la manière dont le nom est prononcé.

Décès du père

Alphonsine Borosky perd sa grand mère paternelle à l’âge de 4 ans. Marie Jeanne Loiseau, qui vivait avec la famille à ce moment là. Elle perd son père en 1864, elle a donc 6 ans et ses frères ont 9 ans et 18 ans. Son père est décédé à l’hospice de Meaux mais était dit demeurant à Ocquerre. Pourquoi était-il à Meaux ? Malade? Blessé ? Je ne sais pas.

Je sais par les recensements qu’une fois veuve, Josepine Hauet reste à Ocquerre. Elle est notée « chef de famille » et ses 3 enfants composent le foyer. En 1866 l’aîné Julien a 19 ans 1/2 et est manouvrier. En 1872, Julien 26 ans et Alexandre Eugène 17 ans sont tous deux manouvriers. Le premier mariage est celui d’Alphonsine Alexandrine, en 1876. Elle a 17 ans et ce mariage est le sujet du prochain article

Acte

Naissance 1858 Ocquerre. AD77
Publicité

Un avis sur « E pour Enfance, à Ocquerre (77) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :