Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

B comme Bar-le-Duc

Pour trouver Bar-le-Duc sur une carte de France, tracez une ligne entre Paris et Strasbourg. Ça fait 400 km. À mi-chemin, voici Bar-le-Duc. Département de la Meuse, 55. Un peu d’histoire, qui a façonné la géographie de la ville : Occupation ancienne, château défensif construit avant l’an 1000. Le château est sur l’éperon rocheux. VilleLire la suite « B comme Bar-le-Duc »

A comme à partir d’une photo

Paris, 22 juin 1897, mon arrière-arrière-grand-père Théophile Adrien Coulon se marie pour la troisième fois. Sur la photo, on voit son fils du mariage précédent, il a cinq ans, il s’appelle Marcel Coulon et deviendra mon arrière-grand-père. La nouvelle mariée s’appelle Marguerite Labourasse, plus communément appelée Henriette. C’est aussi la sœur de la défunte 2èmeLire la suite « A comme à partir d’une photo »

Gustave Morteau à Louin (79)

Quand elle était petite, ma grand-mère parisienne allait en vacances dans le village de Louin, dans les Deux-Sèvres, avec ses parents. Ils étaient logés par M. et Mme Morteau. Voici une biographie de Gustave Morteau. Patronymes – Morteau, Doussain, Taffary, François, Dubreuil ; Chaigneau, Fredonet, Cardineau ; Barillot, Chichereau, Cornu, Simmonet. Lieux (79 sauf mentionLire la suite « Gustave Morteau à Louin (79) »

U comme Usurpation : mais qui a déclaré le décès de Félicité Frugier à la Guichardière (79) en 1889 ?

Félicité Frugier est décédée le 28 avril 1889 à la Guichardière commune de Tessonnière, dans les Deux-Sèvres. Les lieux La Guichardière est limitrophe de Louin, qui est le village autour duquel se déroule cette série d’articles pour le #challengeAZ. Je vous remets les cartes qui situent les Deux-Sèvres (79) en France, et le village dansLire la suite « U comme Usurpation : mais qui a déclaré le décès de Félicité Frugier à la Guichardière (79) en 1889 ? »

T comme Tous ces cousins ou les descendants de Jean et Philippe Frugier, maçons établis à Louin

Jean et Philippe Frugier sont nés à Lussac-les-Eglises en Haute-Vienne (87), respectivement en 1789 et 1799, dans une famille de maréchaux. Je les retrouve à partir de 1818 dans le village de Louin, dans les Deux-Sèvres (79). Voir article Originaires de Lussac. Ils sont maçons et le restent. Ils se marient avec deux femmes duLire la suite « T comme Tous ces cousins ou les descendants de Jean et Philippe Frugier, maçons établis à Louin »

S comme Signatures côté Frugier

Voici des signatures FRUGIER, de la Haute-Vienne aux Deux-Sèvres, entre 1747 et 1838. Sur les protagonistes, voir l’article Originaires de Lussac Joseph Fugier Acte de mariage de son fils, 1747. Il signe Frugier, avec peut-être un F majuscule élaboré*, et peut-être ce qu’on appelle une ruche, à la fin, vous le voyez, le petit dessinLire la suite « S comme Signatures côté Frugier »

Q comme à Qui est la plaque Quatre-vingt-deux?

Clouée sur la porte de la maison de nos voisins qui appartient au groupe de maison qui a appartenu à la même famille, celle des enfants de Mathurin Marteau, il a une plaque. Une plaque toute vieille, devenue rouge et à laquelle je n’avais vraiment jamais prêté attention. Il y a écrit Quatre-vingt-deux, et ilLire la suite « Q comme à Qui est la plaque Quatre-vingt-deux? »

O comme Originaires de Lussac-les-Eglises, où des fils de maréchaux de Haute-Vienne deviennent maçons en Deux-Sèvres

Nous connaissons le nom du propriétaire de la maison rachetée par mon arrière-grand-père en 1949 : Michel Frugier, maçon, né en 1865, qui l’a reçue par leg d’Augustin Marteau (fin de l’article G). D’où vient Michel Frugier? Vous souvenez-vous de l’article Trois familles, à la fin duquel on a marié des gens, dont Jacques PhilippeLire la suite « O comme Originaires de Lussac-les-Eglises, où des fils de maréchaux de Haute-Vienne deviennent maçons en Deux-Sèvres »

N comme les Notaires de la vie de René Marteau et Renée Aminot

Cet article fait suite à l’article I (Itinéraire) et à l’article L (Loudun). Nous avons laissé Eugénie Marteau, couturière, et Auguste Gilloire, clerc de notaire, à Loudun. Deux enfants, Denise (1876) et René (1879). J’examine maintenant leur parcours en relation avec les notaires, car c’est un thème de leur vie à René Marteau et RenéeLire la suite « N comme les Notaires de la vie de René Marteau et Renée Aminot »

M pour Michel Frugier fils, Mort pour la France

En 1910, Michel Frugier père, maçon, hérite de la maison de son oncle par alliance Augustin Marteau. Article Héritier. Michel Frugier et sa femme Eglantine Rillon ont eu un seul enfant, également nommé Michel Frugier que je désigne donc par « fils » dans cet article. Jusque récemment, ma famille en savait peu sur Michel Frugier filsLire la suite « M pour Michel Frugier fils, Mort pour la France »