T comme Tous ces cousins ou les descendants de Jean et Philippe Frugier, maçons établis à Louin

Jean et Philippe Frugier sont nés à Lussac-les-Eglises en Haute-Vienne (87), respectivement en 1789 et 1799, dans une famille de maréchaux. Je les retrouve à partir de 1818 dans le village de Louin, dans les Deux-Sèvres (79). Voir article Originaires de Lussac. Ils sont maçons et le restent. Ils se marient avec deux femmes duLire la suite « T comme Tous ces cousins ou les descendants de Jean et Philippe Frugier, maçons établis à Louin »

S comme Signatures côté Frugier

Voici des signatures FRUGIER, de la Haute-Vienne aux Deux-Sèvres, entre 1747 et 1838. Sur les protagonistes, voir l’article Originaires de Lussac Joseph Fugier Acte de mariage de son fils, 1747. Il signe Frugier, avec peut-être un F majuscule élaboré*, et peut-être ce qu’on appelle une ruche, à la fin, vous le voyez, le petit dessinLire la suite « S comme Signatures côté Frugier »

O comme Originaires de Lussac-les-Eglises, où des fils de maréchaux de Haute-Vienne deviennent maçons en Deux-Sèvres

Nous connaissons le nom du propriétaire de la maison rachetée par mon arrière-grand-père en 1949 : Michel Frugier, maçon, né en 1865, qui l’a reçue par leg d’Augustin Marteau (fin de l’article G). D’où vient Michel Frugier? Vous souvenez-vous de l’article Trois familles, à la fin duquel on a marié des gens, dont Jacques PhilippeLire la suite « O comme Originaires de Lussac-les-Eglises, où des fils de maréchaux de Haute-Vienne deviennent maçons en Deux-Sèvres »

H comme Michel Frugier, Héritier

Une des maisons concernées par l’acte de donation partage de 1859 (ici), celle attribuée à Augustin Marteau, va sortir de la famille Marteau. Augustin Marteau et sa femme Elisabeth Poirault, mariés en 1863 (article) n’ont pas d’enfants. 12 octobre 1868, Augustin Marteau fait donation de l’usufruit de sa succession (dont la maison, donc) à saLire la suite « H comme Michel Frugier, Héritier »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer