G comme Génération 3 issue de Mathurin Marteau et Jeanne Tessier

Série d’articles autour des propriétaires successifs d’une maison appartenant maintenant à ma famille, dans le village de Louin, Deux-Sèvres (79). Pour le #ChallengeAZ 2020

Continuons la descendance du couple Mathurin Marteau et Marie Jeanne Tessier, ceux qui ont effectué la donation partage de leurs biens entre leurs enfants en 1859. Acte de donation, articles sur les Donateurs , articles sur les Enfants, et maintenant la Génération 3, c’est-à-dire les descendants (ou pas) des quatre enfants des donateurs.

Marie Jeanne Marteau, mariée à François Texier

Mariée à 22 ans avec un cultivateur de Louin, Marie Jeanne Marteau décède deux ans plus tard, 11 octobre 1841, dans sa maison dans le bourg de Louin. Déclarants François FAVREAU, 50 ans, vigneron, voisin, et Jean ROUX, 65 ans, garde champêtre, voisin. Décès le 10 octobre à 2 heures du soir, déclaration le lendemain à 10 heures du matin. Elle avait 24 ans.

Je n’ai pas trouvé de naissances. François Tessier se remarie le 5 juillet 1842 avec Marie Augustine BOUDEAU. Parmi les témoins, Louis AMINOT, cultivateur à Saint Loup, oncle de l’épouse. Louis Aminot est aussi le père de Renée Aminot, qui épouse René Marteau, le petit frère de Marie Jeanne Marteau, en 1850. Vous suivez?

François Texier décède 5 ans plus tard, 25 juillet 1847, à Louin. Déclarants Jean Jamin (? je ne connais pas ce patronyme), propriétaire, 53 ans, et Charles Bedain, cultivateur, 54 ans, voisins du défunt.

Outre le fait que je n’ai pas trouvé à Louin de naissance du couple Marie Jeanne Marteau X François Texier, je remarque que l’acte de donation de 1859 ne fait pas mention d’enfants de cette fille décédée. Il n’y a pas de génération 3 côté Marie-Jeanne Marteau

René Marteau, marié à Renée Aminot

Ce couple détonne dans le paysage. Nous verront leur itinéraire complet dans un prochain article. Néanmoins, je peux d’ores et déjà révéler qu’ils ont eu une fille, Eugénie.

Eugénie Marie MARTEAU, née le 13 mai 1852 à Airvault. Père René Marteau, 32 ans, domestique. Mère Renée Aminot, sans profession, 30 ans. Témoins Urbain Pierre CHRETIEN, coutelier, 44 ans, et Clément Louis ROBERT, marchand épicier, 38 ans, Airvault.

Je n’ai pas trouvé d’autres enfants du couple. Les partages de biens ultérieurs montrent que Eugénie reste la seule héritière de René Marteau. On a bien une troisième génération de ce côté là de l’arbre. Et en plus, j’espère avoir l’occasion d’en parler également, Eugénie a des descendants jusqu’à maintenant.

Marie Marteau, mariée à Jean Sauvageau

Mariés en 1848. Une seule fille à ma connaissance, une seule ayant atteint l’âge adulte en tout état de cause. Il s’agit de Marie Germanie SAUVAGEAU, née le 20 septembre 1849 à Louin, acte du 21 septembre. Le patronyme est orthographié SAUVAGEAUX. Déclaration par le père Jean Sauvagaux, 28 ans, demeurant au bourg, cultivateur. En présence de Pierre Sauvageaux, grand-père, 69 ans et Louis FAVREAU(lt?) cultivateurs, 30 ans, oncle.

Je remarque que Jean Sauvageau était domestique à Airvault au moment de son mariage. A la naissance de l’enfant, il semble être rétabli cultivateur à Louin, comme son (vieux) père.

Le prénom Germanie m’a étonnée. Est-ce une graphie différente, voire une erreur, pour « Germaine »? En fait, en parcourant les registres d’Etat civil, les recensements, j’ai constaté que ce prénom Germanie est utilisé à Louin. Le site Geneanet nous donne la fréquence d’utilisation du prénom, sur des données  » issues des différentes bases de Geneanet ». Lien.

Voilà la carte de répartition des Germanie entre 1800 et 1900. Et bingo, le rouge, au milieu à gauche, qui indique une plus grande fréquence (relative) des Germanie, le rouge se trouve en partie sur le nord du département des Deux-Sèvres où se trouve la commune de Louin.

Carte de répartition du prénom Germanie

1800-1900

Geneanet

Le nom usuel de Marie Germanie Sauvageau est Marie, me semble-t-il, mais je dois retrouver la source d’où je tiens cette information.

Toujours est-il qu’elle atteint l’âge adulte, se marie avec Louis POIRAULT (Louis Philippe POIRAULT). J’aurai l’occasion de reparler de cette famille POIRAULT, mais le couple n’a pas de descendance.

Augustin Marteau, marié à Elisabeth Poirault

Mariage en 1863, comme on a vu. Las, le couple reste sans enfants. En 1882, après près de 20 ans de mariage, Auguste Marteau fait un testament sur lequel je n’ai pas encore remis la main. Néanmoins, je sais par des sources indirectes qu’il lègue sa maison à son neveu. Non pas à son neveu à lui directement, vu qu’il n’a pas de neveu. Il a deux nièces, cependant :

Marie Germanie Sauvageau, voir le paragraphe juste au-dessus, âgée alors (en 1882) de 33 ans et mariée depuis ses 18 ans à Louis Poirault, qui est … argh, c’est trop compliqué, qui est le petit frère de sa femme à lui, Elisabeth Poirault. Laquelle Marie Germanie, fille unique, devait logiquement hériter de sa mère Marie Marteau la sœur d’Augustin Marteau. Ceux qui suivent, prouvez-le.

Seconde nièce, Eugénie Marteau, la fille de René et Renée, est aussi fille unique, héritière de la part de son père, âgée de 30 ans et mariée depuis l’âge de 23 ans, mais à Loudun. Loudun – Louin 30 km, mais on m’a signalé l’existence d’une ligne de train, il faut que je regarde cela de plus près, dans un autre article peut-être.

Bref, donc, Augustin Marteau, marié depuis 20 ans, sans enfants, lègue sa maison au neveu de sa femme. Le neveu s’appelle Michel FRUGIER, et est le fils de Marie Magdeleine Poirault, sœur d’Elisabeth Poirault et mariée à Philippe Frugier.

Un schéma, pour ceux qui n’ont pas tout suivi

Image d’en-tête : des marteaux (j’assume). Image par Andreas Achilleos de Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :